Aujourd’hui lors de mes consultations je rencontre beaucoup de mamans ou de parents qui sont dépassés avec leurs enfants et qui ne savent franchement plus comment s’y prendre avec eux.

Nos enfants d’aujourd’hui ont une très forte personnalité et ils savent ce qu’ils veulent depuis leur plus jeune âge et nous nous retrouvons confronté à une situation de pot de fer contre le pot de terre. 

Et qui va gagner ?

C’est souvent l’adulte qui impose des choses à l’enfant avec force et l’enfant se sent alors frustré et pas écouté.

Si vous n’écoutez pas ce qu’il a à vous dire, sa prochaine rébellion sera encore plus violente que la précédante car il n’a pas aimé ni compris ce rapport de force.

L’enfant vit dans un monde au présent et suit son instinct et ses choix sans recul sur la situation. Alors que nous en tant qu’adulte nous avons ce recul mais il est propre à nous et pas celui de votre enfant car c’est un être différent de vous avec des désirs différents.

Pour ma part, j’ai fait les mêmes erreurs et  j’ai souvent commencé ma journée de travail stressée et énervée car il y avait souvent des conflits avant de quitter la maison le matin.

De plus, le conflit ambiant déteint sur les autres membres de la famille et tout le monde se retrouve dans cette spirale négative ( cris, stress, dispute…).

Vous êtes mal et vos enfants aussi et tout le monde se sépare le coeur gros.

Et les mamans pleurent dans leur voiture jusqu’au travail d’épuisement et de non compréhension de la situation.

C’est du vécu !!!

En travaillant sur moi au niveau psychologique et spirituel (  soins énergétiques et guidance ) j’ai pris de la hauteur et j’ai compris que les émotions de mes enfants et celles de mon conjoint sont propres à eux et ne m’appartiennent pas.

J’ai appris à regarder chaque situation avec humour, cela détend l’atmosphère !!

Est ce que c’est grâve qu’un enfant fasse un caprice ou vous envoie bouler ?

La première chose à faire c’est écouter sa demande et voir si on peut y répondre favorablement ou pas.

Si il est possible de négocier….faites le !

Sinon laissez les faire leurs propres expériences de la vie.

Expérience personnelle :

« J’ai envoyé pendant une journée en plein hiver mon fils à l’école avec seulement un T-Shirt à manche longue alors qu’il faisait très froid dehors mais monsieur avait décidé qu’il faisait chaud car il y avait du soleil et qu’il ne mettrait ni pull et ni blouson !

J’ai eu mal au ventre et j’ai pris sur moi, je l’ai laissé faire !

Résultat il a eu froid toute la journée et le lendemain il a mis son pull et son blouson !

Fin de l’histoire…maintenant il m’écoute car il sait que c’est pour son bien et que mon rôle de maman est de le protéger ! »

J’ai aussi compris avec le temps que je devais plus les écouter….entendre ce qu’ils ont à me dire plutôt que de leur imposer des restrictions qu’ils ne comprennent pas toujours.

Je me suis également retournée sur mon passé et je me suis apperçue que je réagissais avec eux comme mes parents avaient agis envers moi au même âge.

En faisant une introspection de mon enfance, en regardant les périodes de ma vie qui m’ont fait soufffrir, j’ai compris que c’était le manque de liberté dans ma manière de penser, de faire, de bouger, de m’exprimer…Pour ma part je l’ai vécu cela comme un manque de confiance de mes parents vis à vis de moi et je leur en ai voulu pendant des années.

Aujourd’hui j’ai compris qu’ils ont fait de leur mieux et avec leur vécu personnel   et je leur ai pardonné et envoyé beaucoup d’amour pour cela.

De plus, nous avons tendance à reproduire les mêmes schémas avec nos propres enfants et libre à vous de vouloir les éduquer de manière différente et de couper les liens avec une éducation qui n’était pas faite pour vous….et d’accompagner vos enfants avec amour et bienveillance.

Il va vous falloir travailler sur ce coupage de liens afin de pouvoir retrouver votre place au sein de votre famille et de ne pas reproduire des schémas familiaux qui sont pas en adéquation avec vous même.

Pour qu’un enfant devienne autonome et qu’il prenne confiance en lui, il faut le laisser prendre des initiatives même si cela ne vous plait pas toujours.

Alors lâcher prise et vous verrez que l’ambiance sera plus sereine chez vous.

Aussi apprenez à regardez et à écouter vos enfants car ils ont beaucoup de choses à vous apprendre sur vous et ils vous emméneront sur le chemin de votre propre guérison.

Pin It on Pinterest

Share This