Blog

...

Comment attirer l'abondance dans votre vie ?

b2ap3_thumbnail_argent.jpg

L'argent est une énergie, cette énergie doit circuler librement, sans doute, sans blocage conscient ou inconscient et sans peur.

Lorsque vous vous inquiétez, lorsque vous avez des craintes dans certains domaines de votre vie alors vous bloquez ce flux merveilleux.

Pour que l'énergie argent circule librement, il y a un travail d'acceptation dans le fait de mériter de recevoir ce flux illimité d'abondance dans tous les domaines de votre vie.

Pour ce faire il faut analyser les raisons qui bloquent ce flux : 

1- Est ce que c'est la peur de manquer ?

2- Est ce que cela est dû à votre éducation ?

3- Est ce que cela est dû au transgénérationnel ?

4- Est ce que cela est karmique ?

Je vous conseille de prendre une feuille de papier et d'en écrire les causes qui vous bloquent et en face réfléchir aux solutions positives que vous pouvez mettre en place dès aujourd'hui.

Je vous conseille de faire un travail de visualisation de vos désirs, ce que vous voulez de plus beau pour vous, que voulez-vous devenir dans une semaine, un mois, 6 mois, 1 an, 5 ans, 10 ans...et même au-delà...

Que voulez-vous laisser comme trace de votre passage sur terre quand vous ne serez plus là !

Ce travail est très important je vous conseille de le faire au quotidien afin d'aide votre cerveau à programmer les nouveaux éléments de votre vie.

Votre inconscient ne fait pas la différence entre le présent et le futur donc tout ce que vous visualisez pour lui c'est du présent.

Faites également un gros travail de lâcher prise et laissez l'Univers travailler pour vous.

Tant que votre lâcher prise sera pas total, l'énergie ne circulera pas librement et cela c'est pour tous les domaines de votre vie.

Renvoyez tous vos doutes, vos craintes, vos soucis à la lumière et à vos anges et ensuite lâchez prise !

On vous demande de prendre conscience de toutes les richesses dont vous disposez et d’avoir de la gratitude car cela permet d’entretenir des énergies positives.

On vous demande de revoir et comprendre votre manière de dépenser votre argent, de regarder les flux sur votre compte en banque et de rectifier si nécessaire.

On vous demande également de partager votre richesse avec les plus démunis, les œuvres de charité ou une noble cause.

Vos efforts seront récompensés mais soyez toujours à l'affut de nouvelles possibilités, le changement est inévitable et peut vous rapprocher de nouvelles sources d'abondance.

Faites preuves d'ouverture face aux occasions nouvelles et enthousiastes qui pourraient surgir.

Ne permettez pas à la peur de brider vos actions.

Avec tout mon AMOUR !

Lire la suite
  2448 lectures
2448 lectures

PRENEZ LE TEMPS DE PANSER VOS PLAIES

b2ap3_thumbnail_PENSEZ-VOS-PLAIES.jpg

 

Lorsqu'un évènement ( présent ou passé ), une situation ou une personne vous rend triste et qui continue à vous perturber. Sachez que cette tristesse finira pas s'atténuer.

Un jour vous comprendrez le sens de cette situation et son importance dans la vie.

Prenez le temps de panser vos plaies.

Exorcisez les souvenirs douloureux qui vous asaillent.

Allez bravement de l'avant.

Le pardon est doté d'un puissant potentiel de guérison.

Cessez de vous cramponer à l'énergie émanant des déceptions ou des conflits du passé.

Faites preuves d'indulgence envers vous.

Cessez de vous torturer pour des mauvaises décisions que vous avez prises. Vous avez fait de votre mieux à ce moment là.

L'heure est venue de passer à autre chose.

 

Avec tout mon coeur.

Isabelle.

 

Lire la suite
  1064 lectures
1064 lectures

REGARDEZ VOTRE ENFANT AVEC DES YEUX NOUVEAUX ?

b2ap3_thumbnail_mother-756029_1280-2.jpg

 

Je vous demande aujourd'hui de faire un exercice qui risque de changer votre vie en tant que mère.

Je vous demande de vous asseoir face à votre enfant et de le regarder avec des yeux nouveaux afin d'essayer de percevoir son âme et non plus son corps physique et son égo uniquement !

Votre enfant est une personne à part entière avec ses propres pensées, ses propres émotions, ses rêves, ses problèmes liès à sa vie d'enfant.

Il faut comprendre que votre enfant est un être évolué qui a déjà un vécu derrière lui et qui vient à vous, dans votre famille afin de vous donner un enseignement sur vous mais aussi sur la vie.

Nos enfants d'aujourd'hui sont ici pour nous faire comprendre qui nous sommes et quelles sont nos blessures que nous devons soigner à travers eux.

Mais eux aussi sont venus guérir certaines blessures et notre rôle est de les aider dans cette démarche.

Notre rôle de mère est beaucoup plus complexe que vous le pensiez, n'est-ce pas ?

En tant que femme nous avons la mission de trouver notre propre lumière intérieure et d'aider également nos enfants à trouver la leur.

C'est la raison pour laquelle il va vous falloir apprendre à prendre du recul face à certaines situations où nous nous trouvons démunies face à leurs réactions qui peuvent être parfois explosives car la plus petite des frustrations chez l'enfant peut engendrer une grande colère !

Cette opposition est leur manière à eux de vous montrer qu'ils rejettent le système en bloque. Que l'éducation que nous avons le devoir de leur donner est une éducation dans une écoute bienveillante tout en respectant leur personalité, leur façon d'être et non de leur imposer une éducation rigide et répressive qui est complètement obsolète pour eux.

Nos enfants d'aujourd'hui ne sont pas capable d'accepter une éducation trop rigide, c'est d'ailleurs pour cette raison que tant d'enfants sont diagnostiqués avec des troubles du comportement, car ils n'arrivent pas à rentrer dans une norme sociale pré-établie et donc le système éducatif et médical les classent comme des enfants turbulants et différents mais en fait ils essaient juste d'être eux-même !

Nos enfants devraient être une source d'émerveillement au quotidien plutôt que de les catégoriser comme des enfants dysfonctionnels !

Ce ne sont pas eux qui ne vont pas bien mais c'est notre société, nos croyances, nos schémas, notre éducation... nous leur tranmettons des valeurs sociales  qui se veulent parfois trop rigide....et souvent imposées !

Laissons les devenir pleinement eux même, en pleine conscience.

Arrêtons de vouloir les mettre dans une norme pré-établie, arrêtons de les bourrer de médicaments pour assurer leur soumission.

Nous sommes entrain de détruire nos enfants afin qu'ils puissent rentrer dans un norme sociale.

Alors s'il vous plait, laissez les être pleinement eux même pour leur bien être et leur épanouissement et vous essayez de couper le cordon avec votre propre éducation et essayer de mettre en place avec vos enfants une éducation qui leur ressemble.

N'oubliez pas que  nos enfants construiront notre société de demain...alors essayons que cette société soit la plus lumineuse possible, remplie d'amour et de paix...car c'est le message que vos enfants portent en eux.

Lire la suite
  1619 lectures
1619 lectures

CHERES MAMANS...............FAITES VOUS CONFIANCE !

b2ap3_thumbnail_baby-feet-1527456_1920_20161128-160929_1.jpg

Lorsque vous devenez maman vous avez pu remarqué que certaines personnes veulent mettre leur grain de sel dans l'éducation que vous donnez à vos enfants.

Ces personnes sont souvent des personnes proches de vous : votre mère, belle mère, grande soeur, cousine, amies.....même votre médecin !

Ils ont toujours quelques conseils à vous donner afin de faire en sorte de semer le trouble dans votre esprit !

Est ce que je fais bien ou pas ?

Est ce que je suis une bonne mère ?

Est ce que j'aurai du faire différemment ?

En fait, le maître mot est de vous faire confiance et d'écouter que votre petite voix intérieure car vous êtes la seule à savoir ce qui est bien ou pas pour votre enfant.

Prenez de la distance avec les conseils venant d'autrui, faites leur comprendre que vous prenez note...mais cela ne veut pas dire pour autant que vous aller les appliquer.

Expliquez leur également gentilment que c'est leur point de vu mais pas le vôtre en tant que maman. Il va falloir apprendre à vous affirmer afin que personne n' entre dans votre espace personnel.

La deuxième solution est de faire confiance à votre enfant car il va vous communiquer ce dont il a besoin par les pleurs, les cris ou verbalement....et vous seul connnaissez votre mode de communication.

Vous allez apprendre à communiquer avec votre enfant, au début se sera un étranger pour vous car vous ne comprendez pas sa manière de dialoguer avec vous et vous serez perdue...et c'est là que les mères et les belle mère rentrent en jeu pour semer le trouble !

Mais vous seule allez apprendre à connaitre le mode de fonctionnement de votre enfant et pouvoir établir le dialogue avec lui...alors faites vous confiance car vous détenez la vérité.

Lire la suite
  1375 lectures
1375 lectures

ECOUTER LES EMOTIONS DE VOS ENFANTS

b2ap3_thumbnail_kid-1241817_1920.jpg

 

Il est important d'apprendre à respecter les émotions de vos enfants car cela va leur permettre de se sentir écouter et aimé et de prendre conscience de eux-même dans le moment présent et au sein de votre famille.

Vous les autorisez également à affirmer pleinement leur personnalité et de vous montrer leur différence, et de les considérer comme des personnes à par entière avec leurs émotions propres qui peuvent être très différentes des vôtre, d'où parfois l'incompréhension !

De cette manière vous leur donnez la possibilité de dialoguer d'égale à égale, de leur faire prendre conscience des ressources qu'il ont en eux, de leurs forces et de leurs faiblesses et leur permettre d'avancer sur leur chemin et d'aller vers leur propre lumière.

L'attitude éducative que vous allez apporter à vos enfants est déterminante pour leur développement et pour leur apprentissage de la gestion de leurs propres émotions.
Il faut savoir que pour vos enfants vous êtes l'exemple à suivre alors essayez de leur montrer le meilleur qu'il y a en vous.


Mais nous sommes humain et nous avons le droit à l'erreur, de s'ennerver, de se mettre en colère....acceptez sans jugement...et posez des mots sur la situation.

Comme cela ils vont apprendre à travers vous à gérer leurs émotions.

Aider nos enfants à maîtriser leurs émotions nous permet également de pouvoir maîtriser les notres aussi.

Nos enfants sont souvent le miroir de notre réalité intérieure et ils nous confrontent à nos propres limites.


Ils nous apprennent à être pleinement nous même et à aimer, ils sont des excellent guides spirituels si on sait les écouter.

Lire la suite
  1155 lectures
1155 lectures

COMMENT APPRENDRE A CONSIDEREZ LE POINT DE VU DE L'AUTRE

b2ap3_thumbnail_love-1672154_1920.jpg

 

 

 

COMMENT APPRENDRE A CONSIDERER LE POINT DE VU DE L'AUTRE ?

Lorsqu'une affaire te préoccupe ou que tu as le sentiment d'être incompris ou exploité dans ton cercle familial ou professionel  et que  cela te contrarie.

Il y a toujours une solution pour trouver la paix intérieure dans la mesure ou tu tiens compte de l'opinion de l'autre.

Il te faut dans un premier temps écouter ce que l'autre a à te dire, ensuite de pas repondre de suite mais prendre le recul nécessaire afin de trouver les mots justes et défendre ton point de vu calmement.

Tu peux dire à l'autre personne que ton point de vu est différent du sein mais c'est le tient et tu le considères juste et si l'autre ne voit pas les chose de la même manière c'est pas grave...c'est son choix.

Tu ne dois douter de ton point de vu et de tes choix car toi seul c'est ce qui est bon pour toi.

Si un conflit éclate suite à une discussion trop houleuse...prendre un temps pour toi de respiration afin de te recentrer cela évite que tu t'énerve pour rien et que tu te fasses du mal car tu es en colère.

Mais tu dois aussi accepter d'être en colère et de l'exprimer librement et calmement avec des mots justes...nous sommes humain et la colère qui est bloquée et non digérée à la longue peut avoir des répercutions sur ta santé ( douleurs au niveau des reins, plexus bloqué, maux de ventre...).

Il faut également apprendre à rélativiser, peu importe que tu sois ou non d'accord avec eux, l'important est de comprendre leur motivations et de ressentir de la compassion pour ce qu'ils éprouvent.

Ce processus a le pouvoir de faire basculer une lutte de pouvoir, un peu comme si on lâchait la corde dans le jeu " du tire à la corde " !

Pour t' aider dans ce cheminement :

1- Vois- toi à travers le regard de ceux que vous souhaitez connaître ou rencontrer,

2- Cesses d'être sur la défensives dans vos relations avec les autres,

3- Ne t' arrêtes pas à la personnalité des gens  et vois la part de divin en chacun eux,

4- Oublies les blessures du passé et repartes à neuf.

 

 

 

Lire la suite
  974 lectures
974 lectures

LACHEZ PRISE AVEC VOS ENFANTS

b2ap3_thumbnail_clown-1291546_1280.jpg

Aujourd'hui lors de mes consultations je rencontre beaucoup de mamans ou de parents qui sont dépassés avec leurs enfants et qui ne savent franchement plus comment s'y prendre avec eux.

Nos enfants d'aujourd'hui ont une très forte personnalité et ils savent ce qu'ils veulent depuis leur plus jeune âge et nous nous retrouvons confronté à une situation de pot de fer contre le pot de terre. 

Et qui va gagner ?

C'est souvent l'adulte qui impose des choses à l'enfant avec force et l'enfant se sent alors frustré et pas écouté.

Si vous n'écoutez pas ce qu'il a à vous dire, sa prochaine rébellion sera encore plus violente que la précédante car il n'a pas aimé ni compris ce rapport de force.

L'enfant vit dans un monde au présent et suit son instinct et ses choix sans recul sur la situation. Alors que nous en tant qu'adulte nous avons ce recul mais il est propre à nous et pas celui de votre enfant car c'est un être différent de vous avec des désirs différents.

Pour ma part, j'ai fait les mêmes erreurs et  j'ai souvent commencé ma journée de travail stressée et énervée car il y avait souvent des conflits avant de quitter la maison le matin.

De plus, le conflit ambiant déteint sur les autres membres de la famille et tout le monde se retrouve dans cette spirale négative ( cris, stress, dispute...).

Vous êtes mal et vos enfants aussi et tout le monde se sépare le coeur gros.

Et les mamans pleurent dans leur voiture jusqu'au travail d'épuisement et de non compréhension de la situation.

C'est du vécu !!!

En travaillant sur moi au niveau psychologique et spirituel (  soins énergétiques et guidance ) j'ai pris de la hauteur et j'ai compris que les émotions de mes enfants et celles de mon conjoint sont propres à eux et ne m'appartiennent pas.

J'ai appris à regarder chaque situation avec humour, cela détend l'atmosphère !!

Est ce que c'est grâve qu'un enfant fasse un caprice ou vous envoie bouler ?

La première chose à faire c'est écouter sa demande et voir si on peut y répondre favorablement ou pas.

Si il est possible de négocier....faites le !

Sinon laissez les faire leurs propres expériences de la vie.

Expérience personnelle :

"J'ai envoyé pendant une journée en plein hiver mon fils à l'école avec seulement un T-Shirt à manche longue alors qu'il faisait très froid dehors mais monsieur avait décidé qu'il faisait chaud car il y avait du soleil et qu'il ne mettrait ni pull et ni blouson !

J'ai eu mal au ventre et j'ai pris sur moi, je l'ai laissé faire !

Résultat il a eu froid toute la journée et le lendemain il a mis son pull et son blouson !

Fin de l'histoire...maintenant il m'écoute car il sait que c'est pour son bien et que mon rôle de maman est de le protéger !"

J'ai aussi compris avec le temps que je devais plus les écouter....entendre ce qu'ils ont à me dire plutôt que de leur imposer des restrictions qu'ils ne comprennent pas toujours.

Je me suis également retournée sur mon passé et je me suis apperçue que je réagissais avec eux comme mes parents avaient agis envers moi au même âge.

En faisant une introspection de mon enfance, en regardant les périodes de ma vie qui m'ont fait soufffrir, j'ai compris que c'était le manque de liberté dans ma manière de penser, de faire, de bouger, de m'exprimer...Pour ma part je l'ai vécu cela comme un manque de confiance de mes parents vis à vis de moi et je leur en ai voulu pendant des années.

Aujourd'hui j'ai compris qu'ils ont fait de leur mieux et avec leur vécu personnel   et je leur ai pardonné et envoyé beaucoup d'amour pour cela.

De plus, nous avons tendance à reproduire les mêmes schémas avec nos propres enfants et libre à vous de vouloir les éduquer de manière différente et de couper les liens avec une éducation qui n'était pas faite pour vous....et d'accompagner vos enfants avec amour et bienveillance.

Il va vous falloir travailler sur ce coupage de liens afin de pouvoir retrouver votre place au sein de votre famille et de ne pas reproduire des schémas familiaux qui sont pas en adéquation avec vous même.

Pour qu'un enfant devienne autonome et qu'il prenne confiance en lui, il faut le laisser prendre des initiatives même si cela ne vous plait pas toujours.

Alors lâcher prise et vous verrez que l'ambiance sera plus sereine chez vous.

Aussi apprenez à regardez et à écouter vos enfants car ils ont beaucoup de choses à vous apprendre sur vous et ils vous emméneront sur le chemin de votre propre guérison.

 

 

 

Lire la suite
  1792 lectures
1792 lectures

GESTION DES EMOTIONS CHEZ L'ENFANT

b2ap3_thumbnail_enfant-grimage.jpg

 

Un petit post car dans mes consultations je vois souvent des parents mais principalement des mamans qui se retrouvent démunies devant l'intensité des émotions de leurs enfants.

Je leur explique alors que les émotions chez les enfants ont leur raison d'être et qu'il faut les accompagner et l faire exprimer celles-ci avec bienveillance et compassion, plutôt que de les envoyer bouler en essayant de faire taire leurs cris et leurs pleurs.....même si je sais qu'ils ont la faculté de nous mener à bout !

Si l'enfant ne peut s'exprimer librement il se sentira frustré et gardera cette colère enfouie en lui et elle risque de ressortir plus tard comme une bombe et de manière encore plus violente que la première fois !

De mon côté comme toutes les mamans je m'en suis vue également avec mes propres enfants....j'ai beaucoup travaillé et appris pour comprendre pourquoi, et comment je pouvais les aider car je voyais bien que ce n'était pas de la comédie mais une profonde tristesse et une incompréhension de leur part face à notre monde d'adulte.

L'enfant lui vit le moment présent, il ne triche pas et ne fait pas de projection futures....alors lorsqu'il est blessé....c'est réel...même si pour nous cela représente une forme de caprice...C'est une tristesse profonde qu'il fait ressortir sous forme de caprices ou de colères...Mais il y a aussi toutes les énergies qu'il a emmagasiné durant sa journée qui lui ont créés du stress et des angoisses qui ressortent ainsi.

Si on éteint pas le feu avec amour et bienveillance...le feu s’attise...et les choses s’aggravent...l'enfant ne saura qu'exprimer ses émotions que par des pleurs, des cris et de la colère...et ce schéma il peut le garder durant sa vie entière....

Pour les aider il suffit d'ouvrir son cœur et de se mettre à son niveau, de prendre du recul par rapport à la problématique qui n'est pas si grave que cela...

De regarder aussi en nous quelle blessure cela active ...sur le fait que l'on a du mal à supporter...

Est ce que nos parents nous ont fait vivre la même chose ??

En nous briment et en nous empêchant de nous exprimer...et en réagissent avec une conscience adulte et non une conscience d'enfant.

Pour cela il va falloir apprendre à regarder en face vos propres peurs et les travailler...les accueillir avec amour et bienveillance et les ACCEPTER !

Ensuite cela permet d'y voir plus clair et d'avoir les capacités à résoudre le conflit avec bienveillance.

Respectez son enfant c'est l'aimer à sa juste valeur et c'est aussi vous respectez vous-même.

Respecter les émotions de son enfant c'est lui permettre de sentir ce qui se passe en lui, de poser des mots sur ces différentes émotions qu'il est entrain de vivre, de lui faire ressentir ce qui se passe en lui afin qu'il puisse les évacuer et ne pas les traîner avec lui pendant une partie de sa vie.

Lire la suite
  2084 lectures
2084 lectures

COMMENT APPRENDRE A SE RESPECTER ET A S'AIMER

b2ap3_thumbnail_AIMER.png

 

 

Le respect de soi commence déjà par s'accepter tel que vous êtes et travailler pour apprendre à bien vous connaître. Cette prise de position passe par le respect de la personne que vous êtes en acceptant de travailler pour devenir celle que vous avez toujours rêvé de devenir.

De cette manière en ayant du respect pour vous, en étant heureux d'être qui vous êtes, les autres autour de vous auront du respect et de l'admiration pour vous.

 

 

 

Allez à la découverte de vous même et de votre potentiel

 

 

Dans un premier temps, il va vous falloir faire une introspection de votre vie et repérer les moments où vous avez été fier de vous et de commencer à regarder en face la partie de vous que vous n' aimez le moins.

Le respect de soi passe tout d'abord par l'acceptation de soi dans sa globalité ( votre caractère, votre corps, votre manière de communiquer et de vous comporter avec les autres ).

Vous pouvez prendre un papier et un crayon et commencer par dresser une première liste de ce que vous aimez bien chez vous, et une seconde pour les parties vous n'aimez pas chez vous.

Cela va vous donner déjà un aperçu des points sur lesquels vous allez devoir travailler.

Vous pouvez également poser cette question à votre entourage car ils peuvent avoir un œil critique bienveillant et vous aider dans cette démarche....et comparez avec ce que vous avez noté si certains points se recoupent.

 

Ayez de la compassion pour vous

 

 

S'aimer soi-même permet de s'accepter tel que vous êtes et savoir vous pardonner vos erreurs du passé. Ces erreurs vous ont permises de comprendre des choses sur vous. Les erreurs vous permettent de comprendre et d'avancer, c'est toujours positif.

Pour cela il suffit de prendre en compte toutes nos erreurs et de les accepter avec amour et compassion et nous pardonner. Il faut envoyer de l'amour aux parties de nous que nous aimons le moins afin de les intégrer et de les libérer.

 

Acceptez la personne que vous êtes

 

 

Le respect passe avant tout par l'acceptation de ce que l'on est. Arrêtez de regarder uniquement vos défauts mais essayez plutôt de mettre en avant vos qualités.

 

Changez votre mode de fonctionnement

 

Se respecter soi-même est tout d'abord apprendre à changer son mode de fonctionnement....et restez positif ! Changer votre manière de parler avec des phrases négatives sur vous, transformez les en phrases positives...ça change tout...

EX : je suis nul...tout va mal....

Dites plutôt : je suis fatigué je n'ai pas su profiter de ma journée.

N'agissez plus en fonction de ce que les autres attendent de vous (quitte à les blesser) mais en fonction de vos propres besoins. Si vous faites quelques choses à contre cœur cela n'est pas s'aimer et s'accepter car cela va créer des tensions et de la colère, la fatigue, des douleurs corporelles....en vous.

S'aimer soi-même permet d'écouter sa petite voix intérieure qui vous dicte ce qui est bon ou pas pour vous.

Arrêtez de vouloir faire plaisir à tout le monde et de vous oublier !

 

Savoir dire NON et mettre des limites

 

 

S'aimer soi-même commence par apprendre à se respecter et à savoir dire "NON"quand une situation ne vous convient pas. Mais il va falloir accepter pleinement ce "NON" sans jugement et sans culpabilité.

Si les autres ne vous comprennent pas ce n'est pas grave cela est leur point de vu et pas le vôtre. Vous savez pourquoi vous avez dit Non et vous n'avez pas besoin de vous justifier.

En travaillant sur l'acceptation du NON vous verrez que les autres vont vous respecter et vous admirez car vous écoutez vos besoin et vous évitez de vous faire happer par les différentes sollicitations qui nuisent à votre bien être et à votre confort personnel.

Il va falloir travailler pour apprendre à mettre des limites sur ce que vous acceptez ou pas venant de votre entourage, de vos relations professionnelles et amicales. Nous avons tous côtoyer des personnes toxiques qui ont tendance à nous bouffer énergétiquement !

Nous avons tous un jardin secret et vous devez le protéger.

S'aimer soi-même est de faire en sorte que les autres vous respectent et en contre partie vous devez aussi respecter les autres.

 

Être dans le non jugement et dans la non critique

 

 

Arrêtez de toujours vous comparer aux autres ou d'envier leur situation...car vous ne connaissez pas les épreuves qu'ils vivent et qui ils sont réellement...leur vie n'est sûrement pas si idéale que cela !

Efforcez vous de construire votre vie telle que vous la rêvez afin que vos souhaits deviennent réalité, efforcez vous de travailler sur vous pour avancer dans la direction que vous avez choisi.

Ne pas jugez et ne pas critiquer permet de se respecter et agir avec amour pour soi même et pour les autres.

 

Croyez en vous et en vos capacités

 

 

Ayez confiance en vous et en votre intuition, faites vos propres choix sans demander l'avis aux autres qui risquent de vous faire douter de vous !

Lorsque vous avez pris une décision, tenez là....si votre choix est bon : tant mieux!

Mais si vous avez pris la mauvaise décision....malheureusement cela arrive...alors questionnez vous et voyez ce que cette situation peut vous apprendre !

Les erreurs sont là pour nous faire grandir et apprendre....et tirez-en des conclusions.

Faites la liste de tous vos échecs et regardez le chemin qu'ils vous ont fait parcourir et tout ce que vous avez pu apprendre sur vous...grâce à eux !

Vous allez être étonné !

 

Ne pas se faire atteindre par le jugement et la critique venant des autres

 

 

Pas facile vous allez me dire !

Laissez les autres s'exprimer et écoutez ce qu'ils ont à vous dire. Prenez de la hauteur, analysez et prenez un temps de réflexion avant de répondre, ce temps peut être de quelques minutes à quelques jours suivant l'atteinte personnelle que vous ressentez.

Exprimez toujours votre point de vu avec "JE " et non "TU ou VOUS " car l'autre personne risque de se sentir agressé. Faites passer votre point de vu calmement, en disant que vous respectez le point de vu de l'autre mais que ce n'est pas le vôtre et que la personne en face de vous à le devoir de vous respecter.

Ce travail n'est pas facile à mettre en place au début car nous avons des automatismes de défense qui se mettent en place de suite....mais après expérimentation vous serez à même de vous contrôler et votre parole deviendra bienveillante pour vous et pour les autres.

 

 

Aimez vous et traitez vous avec respect

 

 

Quelques petits conseils pour augmenter l'estime de vous :

  • Faites au moins une chose par jour que vous aimez.

  • Respectez votre corps en mangeant correctement, en faisant du sport, en dormant plus.

  • Dites vous chaque jour que vous vous aimez telle que vous êtes. Ayez du respect et de la compassion pour vous.

  • Regardez chaque jour vos erreurs et voyez comment vous pouvez envisager de vous améliorer.

  • Découvrez de nouvelles activités qui pourraient vous faire du bien telle que la relaxation, la méditation, un soin Reiki pour vous détendre...

  • Traitez vous avec respect comme vous aimeriez que les autres vous traite....nous sommes souvent pas très indulgent avec nous même.

  • Sachez reconnaître les gens qui vous manque de respect et couper court...prenez de la distance...protégez vous !

  • Communiquez toujours avec amour et bienveillance.

  • Pardonnez vous vos erreurs du passé et pardonnez aux autres de vous avoir blessés.

  • Essayez de canaliser vos émotions, évacuez-les en sortant en marchant....respirez un grand coup, plutôt que de déverser votre poubelle sur les autres car vous risquez de le regretter par la suite.

  • Sachez reconnaître vos tords.

  • Passez du temps avec des personnes qui vous motivent, qui vous tirent vers le haut et qui vous respectent telle que vous êtes.

    S'aimez soi-même permet de vivre en harmonie avec soi et les personnes qui nous entourent. Evitez les personnes toxiques qui abusent de votre personne et de votre gentillesse !

    S'aimez soi-même est aussi avoir la force de couper les liens avec les personnes qui ne nous correspondent plus.

  • Restez humble, arrêtez de vous venter...car vous donnerez une mauvaise opinion de vous à votre entourage. Si vous voulez que les autres vous respectent, vous devez laissez les autres vous découvrir et se faire leur propre opinion sur vous. Vous serez surpris du résultat !

Lire la suite
  6011 lectures
6011 lectures

LACHEZ PRISE

b2ap3_thumbnail_anxiete-et-intelligence-5584_w1000_20160913-123121_1.jpg

 

 

Un petit coup de main pour toutes les mamans....


Etre maman aujourd'hui est un vrai métier....on vit des journées à rallonges et on a le sentiment de ne pas pouvoir se poser et prendre du temps pour soi...car on doit aller travailler, gérer notre vie familiale ( courses, repas, repassage, les enfants, les activités sportives......) et nous sommes souvent épuisées, donc stressées, énervées.....car on porte trop de choses sur nos épaules !

ASSEZ ! Me direz vous !

Alors comment faire ?

C'est pas si compliqué que cela car je suis passée aussi par là et j'ai appris à hiérarchiser mes priorités une part une...
Déjà essayez de vivre l'instant présent sans penser à demain...et de ne pas faire de projections sur le futur....cela enlève du stress....

Le matin commencez votre journée du bon pied en vous levant 15mn plus tôt que le reste de la famille et déjeunez tranquilement ou aller faire une petite marche....cela permet de bien commencer la journée.!

Si vous êtes fatiguée prenez du temps pour vous et levez le pied...si le ménage ou le repassage est pas fait c'est pas grâve ! Soyez moins rigide avec vous même, laissez vous le choix de faire ou de ne pas faire les choses....Personne ne va regarder votre panière de linge ou la poussière sur vos meubles !

Essayez de consacrer plus de temps à vos enfants et faites les participer au tâches du quotidien....faire à manger, débarasser la table, faire le ménage....cela les responsabilisent et leur apprend que dans une famille tout le monde doit donner un coup de main....et vous ça vous soulage.... (plutôt que de faire le repas, les devoirs et les douches en même temps !!
Le stress au max ! ) et recompensez les à la fin de chaque semaine mais pas avec des cadeaux avec une pièce de monnaie par exemple car cela leur donne aussi la notion que gagner de l'argent = travailler.

Même si c'est pas fait comme vous le souhaitez c'est pas grâve....ils vous ont aidé..ne soyez pas perfectionniste !

Essayez de faire une activité par jour qui vous plait même si vous y consacrez que très peu de temps....vous verrez rapidement la différence et votre estime de vous sera reboostée et vous serez mieux dans votre peau.

Le week-end trouvez du temps pour vous reposer et faire des choses en famille ( sorties, balade, vélo, ciné, amis...).

Evitez de rester fermer tout le week-end...même si il pleut ! car vous allez broyez du noir et votre journée sera tendue !

En résumé....ECOUTEZ VOUS !

Lire la suite
  1116 lectures
1116 lectures

COMMENT FAIRE FACE A SES PEURS ?

 

b2ap3_thumbnail_arbre-et-mains_20160503-095019_1.jpg

Que se passe-t-il au niveau physiologique lorsque nous avons peur ?

Le mot peur est souvent employé dans notre langage courant et elle va souvent de pair avec l’anxiété car nous avons du mal à faire la différence souvent entre ces deux émotions car la peur engendre souvent un état anxieux.

Nous avons tous connu cette émotion à un moment de notre vie et nous pouvons encore se souvenir ce qui s'est passé dans notre corps et comment il a réagit face à cette peur : notre bouche est devenue sèche, notre cœur s'est emballé, notre estomac c'est noué, nos jambes se sont mises à flageoler, nous avons eu des sueurs ( froides ou chaudes ).

Ces réactions sont des réactions normales car notre corps est en état d’alerte près à se défendre contre cette situation imprévisible.

Ces réactions permettent à tout notre corps de se préparer à fuir et vite !

Mais aujourd'hui nous savons souvent peur de demain ou des éventements à venir mais est ce que nous avons besoin de fuir ?

Non, me direz-vous car nous ne sommes pas confronté à un tigre dans la rue sur le même trottoir que nous !

Cette programmation est ancrée dans nos cellules mais elle ne sert plus à la même chose de nos jours.

Toutes ces réactions sont normales c'est notre mécanisme de défense qui se met en place afin d'affronter cette peur afin de pouvoir la surmonter et s'adapter à la situation que nous sommes entrain de vivre.

Si nous analysons bien chaque situation lorsque nous avons eu peur dans notre vie nous nous rendons rapidement compte que nous avons eu peur car souvent nous nous sommes projetés dans notre avenir, de ce fait, nous anticipons l’événement ou la situation à laquelle nous allons être confronté.

Nous pouvons alors en conclure que la peur relève souvent de notre imagination ou de nos projections futures !

Nous nous conditionnons tout seul à anticiper les événements qui vont se produire dans notre futur et de ce fait nous nous créons nos propres peurs qui sont souvent injustifiées et qui sont dues à notre mental !

Si nous essayons de nous concentrer le plus souvent sur l'instant présent ( "être ici et maintenant " et "vivre sa vie en pleine conscience ") nous apprendrons petit à petit à analyser la situation telle qu'elle est au présent, de prendre du recul par rapport à celle-ci, et surtout éviter toute forme de projection.

Le futur est inconnu dans l'instant présent de ce fait il est impossible d'anticiper les événements, si vous les anticiper c'est votre mental qui vous malmène et c'est le fruit de votre imagination car l’événement a peu de chance de se produire comme vous l'avez imaginé car différents paramètres peuvent intervenir et la situation futur peut évoluer de manière bien différente que celle imaginée au départ !

 

 

Voici une petite histoire tirée du livre de Claudia Rainville qui va vous permettre de bien comprendre :

  

Un jour un sage, se rendant à un pèlerinage dans un petit village de l'Inde, rencontre sur son chemin Monsieur Choléra. Le sage lui demande où il va de si bon matin. Monsieur Choléra lui explique qu'il a reçu la mission de retirer cinq cents âmes de cette terre. Il ya beaucoup de monde à ce pèlerinage et les conditions d'hygiène laissant à désirer, c'est l'endroit idéal pour exécuter ma mission !

Au pèlerinage, il y eut mille cinq cents décès. Le sage pensant que Monsieur Choléra lui avait menti se dit :" Ah si je le revois celui-là !"

C'est alors qu'il le rencontre à nouveau."Tu m'avais dit que tu en prendrais cinq cent ?""oui, j'en ai pris que cinq cents !""Et les autres alors ?""Ah Monsieur Peur était aussi au pèlerinage. C'est lui qui a pris les mille autres !"

 

Lorsque nous avons peur que se passe-t-il au niveau énergétique ?

 

 Dès que notre mental commence à créer des peurs en se projetant souvent dans le futur toutes nos cellules et notre ADN vont se marquer de cette peur.

La peur est reliée au chakra racine et celui-ci est directement relié à notre corps astral.

Comme les différents corps énergétiques sont imbriqués les uns dans les autres comme des poupées russes, vous pouvez donc facilement en déduire que cette énergie liée à la peur va se diffuser dans l'ensemble de nos différents corps énergétiques.

De plus la loi de l'attraction émet une résonance qui tend à attirer vers nous l'objet de nos peurs.

Généralement nos peurs sont liées le plus souvent un un mauvais équilibre de notre chakra racine ( chakra qui se trouve à la base de notre colonne vertébrale ).

Dans ce chakra nous y retrouvons également nos expériences pré-natale, de notre naissance et post-natal jusqu'à l'âge de 7 ans environ.

Ces souvenirs souvent inconscients ont une influence sur la construction et la formation de notre chakra racine.

Les différents corps énergétiques ont aussi une influence sur notre corps physique car chaque chakra est relié directement à nos organes et nos cellules.

Au niveau physique si nos peurs ne sont pas évacuées énergétiquement elles vont se cristalisées dans nos différents corps énergétiques et donc toucher avec le temps le bon fonctionnement de nos différents organes car tout est lié et tout communique.

Plus nous allons avoir des peurs et être anxieux, plus notre corps va être imprégné de cette peur et notre énergie aura de plus en plus de mal à circuler comme il faut.

Les maladies que nous pouvons développer qui sont liées directement à la peur sont :

  • les douleurs lombaires,

  • la sciatique,

  • des problèmes au coccyx

  • maladie des os, du sang,

  • les varices dans les jambes,

  • les tumeurs au rectum,

  • la dépression,

  • les maladies auto-immunes,

  • le cholestérol...

Mais les peur sont aussi responsable de malaises, de phobies....

Quels sont les peurs les plus courantes dont nous avons du mal à nous défaire ?

Les peurs que nous vivons sont très souvent dues à notre manque d'estime de nous et notre manque de confiance en nous, de ce fait nous avons souvent la sensation d'être en danger face à un événement ou une situation qui nous dépasse et nous avons du mal à nous raisonner.

Ces peurs peuvent survenir à certains moment de notre vie où nous seront face à un changement subi ou souhaité comme :

  • un deuil,

  • un divorce, une séparation,

  • une naissance,

  • un déménagement,

  • un changement de travail,

  • une nouvelle relation amoureuse,.....

Il existe aussi des peurs qui sont ancrées dans nos mémoires cellulaires à cause de ce que nous avons vu ou entendu, à des expériences douloureuses que nous avons vécues et les phobies en font parties :

  • la peur du noir,

  • la peur de la foule,

  • la peur des endroits clos,

  • la peurs de certains animaux ( chien, chat, serpent, araignées, souris...).

Ces peurs peuvent être liées à notre vie actuelle ou à nos vies antérieures ( passé karmique ).

Il n'est pas toujours facile d'en prendre conscience, d'en trouver la cause afin de pouvoir les nettoyer car elles sont inconscientes.

Notre corps lui, les a bien enregistré et nous le fait savoir lorsque nous revivons des situations similaires qui rentrent en résonance avec des événements qui peuvent nous les rappeler inconsciemment.

Les peurs inconscientes les plus courantes sont relatives aux blessures d'âme comme :

  • le rejet,

  • l’abandon,

  • l'humiliation,

  • la trahison,

  • l'injustice.

Mais ces blessures d'âme peuvent être directement reliées à notre passé karmique donc la plupart du temps il y a un double nettoyage à faire.

 

Comment se libérer de nos peurs ?

 

1- En en prenant conscience

 

 

Il faudra dans un premier temps ne pas ignorer vos peurs mais les écouter, savoir les repérer, avancer et vivre avec elles. Il faut aller de l'avant sans se laisser paralyser par elles.

Plutôt que de fuir votre peur, demandez lui ce qu'elle a à vous apprendre sur vous ou sur la situation.

Acceptez la et accepter de rester avec elle et d'écouter ce qu'elle a à vous dire, en prenant du recul par rapport à celles-ci.

Vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Pourquoi  avez vous peur ?

  • Que craignez vous ?

  • D'où vient cette crainte ?

  • Qu'est ce qui se passerait si vous la laissiez partir ?

 

2- Il va falloir apprendre à accepter ses peurs

 

Il faut savoir reconnaître ses peurs et accepter qu'elles puissent exister en nous.

Il faut en prendre conscience et travailler sur le fond du problème.

Mais il n'ai pas toujours aisé de le  savoir car les peurs sont profondes viennent très souvent de traumatismes dont nous avons pas forcement conscience durant notre petite enfance.

Les peurs peuvent aussi venir de nos bagages transgénérationnels qui se transmettent inconsciemment.

Il faudra apprendre à savoir repérer ses peurs et les regarder en face afin de pouvoir commencer à les comprendre et les apprivoiser afin de pouvoir commencer à les évacuer.

 

Citation de Fenger Drend Strup :

"L'ignorance engendre la peur, la peur engendre la tension des muscles, la tension des muscles engendre la douleur, alors qu'au contraire la connaissance engendre la tranquillité d'esprit, la tranquillité d'esprit apporte le calme et la détente physique empêche l'extension de la douleur."

 

3- Il va falloir passer à l'action

 

Dans un premier temps il faut apprendre à repérer et à fuir les projections qui sont dues à notre imagination donc à notre mental !

C'est très souvent notre mental qui nous suggère nos peurs et nous dépensons une énergie considérable à vivre dans nos projections qui nous laisse imaginer souvent le pire !

Plutôt que nous projeter dans l'avenir, revenons au moment présent.

Le présent va nous permettre de prendre de la distance par rapport à la situation qui nous dérange, le présent permet de relativiser les choses car nous allons prendre conscience des projections que nous sommes entrain de faire. Le présent également nous aide à nous poser les bonnes questions afin de pouvoir trouver la solution en nous.

Le présent nous permet alors d'agir POSITIVEMENT !

Si nous avançons pas à pas de cette manière cela va permettre petit à petit de créer des prises de conscience qui vont nous permettre peu à peu de nous libérer de nos peurs, de reprendre confiance en nous et notre estime de nous se retrouvera grandi.

 

 

Les différents moyens efficaces à mettre en place qui peuvent vous aider :

 

  • L'ancrage va nous permettre de vivre dans le moment présent "être ici et maintenant" et de vivre pleinement notre vie, de mener à bien nos différents projets. L'ancrage à la Terre Mère se fait par le biais de notre chakra racine. Lorsque nous manquons d'ancrage nous avons souvent la tête dans les nuages et notre mental nous parasite en faisant des projections dans le futur. Etre bien ancrer permet de prendre ses propres décision sans se laisser influencer par les autres. Nous ne laissons plus les autres choisir à notre place.

  • Comment s'ancrer ? 

    • - En marchant, balade en forêt, en jardinant, en portant du rouge sur soi, en prenant un arbre dans ses bras, faire la méditation de l'arbre, visualiser une lumière rouge qui part de nos pieds et qui remonte jusqu'en haut de notre tête....

  • Le soin Reiki car il permet de travailler en profondeur en simultané sur l'esprit et le corps et permet donc une guérison profonde en très peu de séances.

  • Le nettoyage karmique de nos vies passées,

  • La méditation,

  • La relaxation.

Lire la suite
  2234 lectures
2234 lectures

QU'EST CE QUE L'ANXIETE DE PERFORMANCE ?

b2ap3_thumbnail_anxiete-et-intelligence-5584_w1000.jpg

 

 

L'anxiété de performance est souvent lié au perfectionnisme chez l'adulte qui va le mettre en application dans sa vie de tous les jours ( à la maison dans le cadre de la vie familiale, au travail, dans sa vie sociale....).

Ces personnes sont tellement perfectionnistes qu'elles auront tendance à mettre la barre très haute avec des objectifs qui leur seront difficilement réalisables et qui lui procureront une anxiété à un niveau très élevé.

L'anxiété de performance est souvent due à un certain nombre de croyances à propos de notre performance, notre réussite sociale, notre estime de nous même.

Parmi ces croyance la première qui vient est la peur de l'échec.

De plus notre société aujourd'hui favorise cette croyance car nous avons le devoir d'être au top tous les jours,  nous nous donnons plus le droit à l'erreur sans culpabiliser car nous avons le devoir d'être reconnu aux yeux des autres.

Par ailleurs cette peur de l'échec fait reposer l'estime de soi non pas sur ce que l'on doit être dans la vie mais uniquement dans le parraître ( avoir un bon travail, une belle maison , une grosse voiture, des habits à la mode....)

De ce fait, ces personnes oublie complètement qui elles sont et n'arrivent pas à se connecter à l'essentiel, c'est à dire s'aimer, se faire plaisir simplement, vivre des plaisirs simples que la vie peut nous apporter....

Pour repérer les troubles de l'anxiété chez l'adulte, le sujet devra présenter au moins trois symptômes parmi les suivants :

  • agitation ou sensation d'être survolté ou à bout.

  • fatigue généralisée,

  • irritabilité

  • difficulté de concentration ou trous de mémoire,

  • tension musculaire,

  • perturbation du sommeil.

On retrouve aussi comme symptôme des émotions négatives qui peuvent prendre le dessus comme la colère et la tristesse qui plonge le sujet dans un état de souffrance.

Cette anxiété de performance se traduit souvent chez l'adulte par un burn-out.

 

D'où vient cette anxiété de performance ?

 

Elle commence souvent à se développée très tôt dans la petite enfance aussi bien au niveau familial que scolaire.

L'adulte lorsqu'il était enfant aura pu être confronté à des parents qui lui en demandait trop et qui lui ont fixé la barre trop haute mais cette anxiété pourra trouver sa source au niveau de l'école.

Une attitude parentale serait en effet à l'origine de ce syndrôme. Elle consiste à demander à son enfant des choses qui seront difficilement réalisables voir irréalistes !

Souvent ce type de parent sont toujours insatisfaits du comportement de leur enfant et face à cette pression l'enfant ne sait pas comment s'y prendre pour pouvoir satisfaire les attentes de ses parents et cela peut déboucher sur une pathologie qui se nomme : névrose de contrainte.

Pour essayer d'y faire face l'enfant va intégrer les critiques injustifiées dont il est perpétuellement l'objet et va se culpabiliser encore plus, soit il va réagir violemment à l'injustice parentale en s'opposant au ce dictate !

Dans un cas comme dans l'autre l'enfant n'est pas reconnu à sa juste valeur, ce qui nuit gravement à sa construction et à son estime de soi.

Dans ce cas l'enfant risque de développer une anxiété de performance ( l'enfant va chercher constament la reconnaissance de ses parents avec le sentiment de ne faire jamais assez bien à leurs yeux!).

De plus l'école peut aussi poussé l'enfant dans ce schéma d'anxiété de performance car même si l'enfant a été éduqué dans un climat familial bienfaisant et cohérent, la scolarisation peut en effet constituer pour l'enfant un ensemble d'obstacles qu'il surmontera avec plus ou moins de bonheur.

Il faut bien reconnaître que la pression dans laquelle l'élève est confronté en milieu scolaire est rarement de nature à épanouir l'élève, au contraire elle aura plutôt tendance à le destabiliser ( comparaison des performances entre les élèves à l'aide des notes et des classements, dévalorisation de la part de certains enseignants, peut d'empathie et d'écoute....).

De plus si l'élève n'est jamais encouragé par son entourage ( parents et enseignants) mais exclusivement jugé par ses résultats scolaires, il apprendra à s'évaluer uniquement en fonction de ses performances extérieures et non en fonction de ses ressources individuelle intérieure.

 

Comment surmonté l'anxiété de performance ?

 

Dans un premier temps il faudra aider l'adulte à prendre conscience de sa pathologie en faisant une introspection de soi honnête et sincère. Puis il sera souvent nécessaire de faire appel à un thérapeute qui va aider son patient à y voir plus clair.

Il va falloir remonter sur son passé pour savoir depuis combien de temps nous sommes touché par cette anxiété de performance ( l'enfance avec vos parents, à l'école...ou alors dans votre vie familiale, dans votre travail....).

Plus la cause sera recente, plus il sera aisé de la soigner....plus elle sera ancienne plus il faudra changer un certain nombre de schémas petit à petit.

Le patient devra accepter de se fixer de nouveaux objetifs qui sont pour le coup beaucoup plus réalistes donc de se fait atteignables.

Il faudra apprendre à moins se comparer aux autres, et avoir confiance en soi et en ses propres capacités.

Pour se libérer de cette pathologie il faudra apprendre au patient à réinstaurer son image réelle qu'il a de lui même, plutôt qu'une image de lui qu'il a fantasmé.

Cela permet de reconstruire l'estime de soi.

Il faudra aussi apprendre à s 'écouter et à s'autoriser des moments de détente indispensable pour retrouver un bon équilibre physique et psychique.

Lire la suite
  5467 lectures
5467 lectures

COMMENT FAIRE CHANGER L'AMBIANCE DANS VOTRE FAMILLE ET DANS VOTRE VIE DE TOUS LES JOURS?

b2ap3_thumbnail_10-conseils.jpg

 

 

COMMENT FAIRE CHANGER L'AMBIANCE DANS VOTRE FAMILLE ET DANS VOTRE VIE DE TOUS LES JOURS?

 

 

Votre vie de famille peut être parfois déréglée suite à beaucoup trop de tensions accumulées et de stress qui est du au travail, les enfants, la vie conjugale, le tâches du quotidien....

Vos enfants vous alors ressentir votre mal être et de se faite ils risquent d'être de plus en plus pénibles, révoltés, à la recherche de conflits car c'est ce qui émane de vous et ils le ressentent !

Vous vous êtes sûrement déjà surpris à penser que vous étiez dans une spirale négative et que vous aviez du mal à vous en sortir.

Est ce que cette spirale revient à chaque fois que vous vous retrouvez dans la même situation ?

C'est une cause à effet qui est naturelle et qui effectivement se renouvelle sans cesse tant que vous n'aurez pas décidé au fond de vous même d'en chercher la cause et de dire STOP.

Qu'est ce qui vous pousse à continuer ce schéma qui ne vous convient pas et qui ne vous procure aucun plaisir et engendre chez vous des idées négatives et de la tristesse.

C'est la peur de devoir changer qui vous habite, laisser au placard ses vieux schémas et ses croyances que l'on aime temps ou qui nous rassurent et dont à n'a tout simplement pas conscience, pour les remplacer par de nouvelles idées et croyances positives et de faire en sorte que cette spirale ne se reproduise pas.

Il vous faut savoir que ces schémas sont souvent ancrés dans votre inconscient et ils vous habitent depuis fort longtemps ( l'enfance ou aussi des schémas qui peuvent vous être transmis par mémoire familiale : mémoire transgénérationnel).

Vous êtes même habitué à vivre avec , ils font parti de vous , de votre personnalité, ils peuvent même par moment vous procurer du plaisir, ou vous donner le sentiment d'exister.

Alors comment arriver à changer et à ré-équilibrer votre vie et votre bien être et trouver enfin le bonheur et la plénitude ?

Tout simplement en faisant un travail pour changer votre programmation :

  • En décidant de rester positif,

  • en décidant d'être heureux,

  • en décidant de diriger sa vie

  • en décidant d'aller de l'avant

  • en décident de vivre le moment présent sans se soucier de hier ou de demain

  • en décidant d'être centré sur le cœur cela veut dire de s'aimer pleinement et de s'accepter tel que vous êtes avec vos qualités et vos défauts.

A partir du moment où vous avez décidez de changer vous commencerez à amorcer ce changement dans votre vie.

Le but est de remplacer les ancien schémas par des nouveaux schémas que vous allez créer de toute pièce de manière positive.

Il va falloir déprogrammer votre cerveau afin de pouvoir positiver.

Pour pouvoir déprogrammer le cerveau, il va vous falloir apprendre à trouver dans une journée du temps pour vous afin de faire le vide en vous ( méditation, marche à pied, écouter une musique que l'on aime bien dans une pièce silencieuse...) pour aller chercher au fond de vous vos blocages et écouter votre guide intérieur a à vous dire.

Vous reconnecter à vous même va vous permettre de faire le tri et jeter les objets ( pensées, schémas, paroles, gestes....) qui vous handicapent dans votre vie. C'est comme si vous vouliez vider des cartons de votre cerveau qui sont remplis d'objets inutiles pour les remplacer par de nouveaux objets qui vont seront d'une aide précieuse et qui vous apporteront bonheur et sérénité.

A parti du moment ou vous avez décidé vous allez commencer à vider un carton, puis deux, puis trois et ainsi de suite....

Pour au final peut être tous les vider les remplacer au fur et à mesure de votre vie par de nouveaux objets lumineux.

Et vous allez voir que vos relations aux autres vont changer, que vous aurez une vie plus calme et équilibrée et que le changement va s'opérer au fur et à mesure naturellement et presque sans effort.

Alors qu'attendez vous ?

Belle journée lumineuse à vous.

Lire la suite
  2119 lectures
2119 lectures

COMPRENDRE DES ENFANTS PRECOCES

 

 

 

b2ap3_thumbnail_therapie_familiale.jpg

 

 

Comprendre les enfants précoces 

 

Les enfants précoces sont souvent des enfants un peu spéciaux, souvent ils ont du mal à comprendre qui ils sont et ils se sentent en décalage avec les autres enfants, ils sont souvent perçu comme différents par les jeunes de leur âge et sont souvent mis de côté car leur différence effraie un peu les autres car il ne la comprenne pas.

A l'école, ils sont très critique, ils rejettent souvent en bloque le système scolaire car celui-ci ne leur correspond pas. Ils ne comprennent pas pourquoi ils doivent apprendre des choses qui ne serviront à rien plus tard dans leur vie professionnelle, donc de ce fait ils ont du mal à apprendre.

Ce sont des enfants qui ont des dons artistiques ( peinture, chant, musique, travaux manuels...) et ils ont une conscience spirituelle assez élevée.

Ils ont du mal souvent à s'intégrer au monde qui les entoure et ont du mal à trouver leur place car ils ont un cerveau très mature et un corps qui les encombre dont ils ne savent quoi faire.

Ils recherche souvent la compagnie des adultes qui peuvent assouvir leur soif de connaissance. Dans leurs relations amicales ils sont souvent à la recherche d' enfants qui leur ressemble.

Comme se sont des enfants qui sont souvent blessés dans leur âme et dans leur amour propre, ils ont une très petite estime d'eux même car ils sont en décalage par rapport aux autres de leur âge.

Avec ces enfants notre rôle de parents est d'être très présent, d'être dans un accompagnement bienveillant et être à l'écoute de leurs émotions afin qu'ils puisse se construire une estime de soi malgré leurs difficultés.

Leur expliquer qu'ils ne sont pas seul et qu'il y a plus d'autre enfants comme eux.

Même si ils ne sont pas pleinement adaptés au système scolaire, cela ne les empêchera pas de devenir quelqu'un mais par des voies différentes des autres enfants.

Le système scolaire français n'est pas adapté à ces enfant un peu spéciaux car le corps enseignant n'est pas bien formé et n'a pas le temps pour individualisé leur enseignement.

Ce sont des enfants qui peuvent être en échec scolaire ou diagnostiqué avec des trouble du comportement, hyper-activité, problème d'attention, dyslexie, dysorthographie.....

Souvent ces enfants sont mis sous camisole médicamenteuse afin de faire taire leurs symptômes mais sans pour autant les soigner....donc cela ne fait que reculer le problème.

Des études ont été fait sur le Ritalin, médicament le plus souvent donné et c'est une vrai bombe à retardement.

J'ai déjà d'ailleurs publier des articles sur le sujet.

Alors si comme moi vous êtes en contact avec ces enfants, accompagnez les dans la bienveillance et aider les à avoir une bonne estime d'eux....car se sont des enfants merveilleux qui peuvent nous apprendre beaucoup si on sait leur ouvrir notre cœur et écouter ce qu'ils ont à nous dire.

Lire la suite
  1508 lectures
1508 lectures

COMMENT APPRENDRE A L ENFANT A GERER SES EMOTIONS

b2ap3_thumbnail_portrayal-89189_640_20160107-132200_1.jpg

 

COMMENT GERER ET EVACUER LA TRISTESSE

Nos enfants sont des petits êtres qui sont souvent sensibles, voir hyper-sensible et qui ont du mal à gérer leurs émotions car se sont de vrais éponges.

Lorsqu'ils ont de la peine, ils ont le sentiment de n'être pas bien compris, ils se sentent isolés et quelques fois différents des autres.

Il faut leur expliquer que c'est naturel d'être triste et d'avoir de la peine , qu'ils ne sont pas les seuls et que bien d'autres enfants sont pareils qu'eux, que cette sensibilité deviendra plus tard un atout pour leur vie future même si aujourd'hui ils ont du mal à gérer et à comprendre.

Comment les accompagner ?

Vous pouvez les aider en les questionnant afin de pouvoir poser le doigt sur l'émotion qui bloque.

Voici des exemples de questions :

 Pourquoi tu es triste ?

Qu'est ce qui t'a blessé ?

Pourquoi cela t'a t'il rendu triste ?

Est ce que cela te rappelle un sentiment que tu as déjà vécu avant ?

Est ce que cette blessure tu peux l'évacuer ?

Est ce que cette blessure revient toujours dans la même situation ?

Ensuite afin qu'il puisse prendre du recul et retrouver son bien être je vous conseil cette visualisation :

Lorsque tu es triste allonge toi et mes tes mains sur ta poitrine, tu prends 3 grandes respirations : en inspirant par le nez et en expirant doucement par la bouche.

Ensuite tu visualises une lumière verte qui se positionne sur ta poitrine et cette lumière devient d'un vert de plus en plus lumineux. Cette lumière verte entoure complètement ton corps et te protège.

Tu vas visualisé ensuite une fumée grise qui va sortir de ta poitrine afin d'être évacuée.

Tu demandes à tes guides et anges de transmuter cette fumée grise en lumière et en amour afin que celle-ci te revienne en te guérissant et en t'apaisant.

Tu visualises ensuite une lumière rose qui entoure tout ton corps et qui te remplie complètement d'un amour inconditionnel, tu te sens aimé et protégé.

A chaque fois que tu seras triste, prends le temps de t'allonger et d'évacuer cette tristesse afin de te nettoyer énergétiquement afin de ressentir un bien être intérieur.

Lire la suite
  1714 lectures
1714 lectures

VISUALISATION POUR EVACUER LA COLERE

b2ap3_thumbnail_girl-563719_640.png

Lorsqu'une colère survient :

 

Il faut demander à l'enfant de s’asseoir calmement sur un fauteuil ou sur son lit. Lui suggérer de se mettre en tailleur s' il le souhaite et lui demander de poser ses mains sur sa poitrine.

Puis, demandez lui de respirer profondément par le nez et d'expirer par la bouche et de renouveler l'opération trois fois ( si c'est nécessaire recommencer jusqu' à temps que l'enfant retrouve son calme).

Ensuite il faut lui faire visualiser sa colère comme une grosse boule rouge qui se trouve dans son ventre.

Cette boule est très lourde et il lui faut la rendre plus légère.

Demandez à l'enfant de visualiser cette boule qui devient de plus en plus légère comme un ballon de baudruche et elle sort doucement de son ventre.

Il la prend avec ses mains, il l'entoure avec amour et lui dit merci pour cette colère et il lui dit qu'il accepte cette colère.

Ensuite demandez lui de prendre le ballon rouge avec ses deux mains et de le monter au dessus de sa tête.

Le ballon s'envole , il monte très haut dans le ciel au dessus des nuages.

Une lumière dorée tombe du ciel et entoure l'enfant, il se sent protégé, en sécurité, il se sent bien, il se sent apaisé.

Lire la suite
  1773 lectures
1773 lectures

MEDITATION POUR ENDORMIR LES ENFANTS

MEDITATION POUR AIDER LES ENFANTS A BIEN DORMIR

b2ap3_thumbnail_arbre-et-mains.jpg

 

Avant de commencer la méditation vous pouvez mettre une petite musique de relaxation pour l'enfant.

 

Lui expliquer avant de commencer que cette méditation va l'aider à se relaxer et à faire de beaux rêves.

 

Je conseille de faire allonger l'enfant dans son lit, de lui faire fermer les yeux et de lui faire prendre 3 grandes respirations ( en inspirant par le nez et en soufflant par la bouche ) afin d'entrer dans un état de relaxation.

 

Tu vas t'allonger dans ton lit et de fermer les yeux et d'écouter ce qui se passe dans ta tête et dans ton corps.

 

Alors que ressens tu ? ( attendre la réponse )

Est ce que tu es agité ? ( attendre la réponse )

Est ce que tes jambes et tes bras bougent tout seul ? ( attendre la réponse )

Est ce que tu as des pensées qui te viennent de ta journée ? ( attendre la réponse )

 

Est ce qu'il y a quelque chose dont tu voudrais me parler qui t'a perturbé aujourd'hui ?

( attendre la réponse )

 

Toujours les yeux fermés

 Maintenant tu vas imaginer tout autour de toi une belle bulle de lumière dorée qui t'entoure et te protège.

Tu vas lui demander de rester présente pendant toute la nuit afin que tu puisses faire de beaux rêves avec ton doudou.

 

Est ce que tu vois cette belle lumière ? ( attendre la réponse )

Est ce qu'elle te fait du bien ? ( attendre la réponse ).

 

Maintenant tu vas fermer les yeux et faire de beau rêves tu es protégé.

 

Lire la suite
  2453 lectures
2453 lectures

LES CHAKRAS

b2ap3_thumbnail_l-aura-ou-corps-energetiques_1426993-M.jpg

QU'EST CE QUE LES CHAKRAS ?

 

 

L'être humain est un corps énergétique et il est une antenne entre la terre et le ciel c'est à dire qu'il utilise pour son équilibre énergétique, l'énergie de la terre et l'énergie du ciel.

Notre corps physique est entouré de plusieurs corps énergétiques qui sont semblables à l’emboîtement pour les poupées russes, nous pouvons donc en déduire tous nos corps énergétiques sont reliés les uns aux autres, c'est la raison pour laquelle il est préférable qu'ils soient bien entretenus et équilibrés pour avoir une bonne santé et un bon moral.

Notre corps énergétique est également composé d'une multitude de chakras.

Les chakras les plus importants se trouvent le long de la colonne vertébrale ( en partant du coccyx au sommet du crâne ) et ils sont au nombre de 7.

Nous avons un chakra au niveau des principaux points énergétiques de notre corps et chaque chakra est relié à plusieurs organes.

Un chakra est une sorte de petit cône tourbillonnant, s'ouvrant à l'avant et à l'arrière de notre corps et qui fait circuler l'énergie aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur.

Les chakras ont pour rôle d'absorber les énergies qui nous entourent et de les redistribuer à notre corps et à nos organes.

Ils ont chacun leur couleur, leur fréquence vibratoire et un niveau de conscience correspondant à nos besoins vitaux.

b2ap3_thumbnail_soins-energetiques.jpg

 

 

Les différents chakras :

 

 

Le premier est le chakra racine ( MALADHARA ) sa couleur est rouge et il se situe au niveau du coccyx et du périnée.

Il permet notre enracinement à la Terre.

Au niveau physique il est relié à notre corps qui demande une vie saine et équilibrée.

Il stimule l'ensemble de notre corps, de notre squelette, de notre sang, de notre énergie globale.

Il est le siège de notre sécurité, de notre stabilité, de notre maîtrise ( "Je sais donc je suis").

Il est relié également à notre rapport à l'argent, au couple , au foyer.

Pour le stimuler : marcher, jardiner, s'ancrer, s'enraciner.

Si il est mal équilibré cela peut entraîner un sentiment de crainte, de peurs, un besoin de contrôle important sur soi et sur les autres.

 

 

Le deuxième est le chakra sacré ( SVADHISTHANA) sa couleur est orangeet il se situe entre la symphyse pubienne et le nombril.

Au niveau physique il est relié au goût à la vessie, les intestins, l'utérus et aux organes sexuels.

Il concerne les sentiments, l'ouverture naturelle, l'enthousiasme, l'intuition, le Moi profond, nos ambitions, nos envies, la sexualité.

Pour le stimuler : prendre du plaisir tout simplement.

Si il est mal équilibré : il y a difficulté à gérer ses émotions et à exprimer nos sentiments.

Il faut être en accord avec ses convictions profondes en adaptant le mode de vie qui nous convient.

 

Le troisième est le chakra solaire ( MANIPURA) sa couleur est jaune,il se situe au niveau du plexus solaire ( dans le creux en dessous des deux seins ).

Au niveau physique il est relié le système digestif, le pancréas, les muscles, le foie, la vue.

Ce chakra est très sensible aux émotions liées au stress, nous  ressentons très vite une douleur ou un point à son niveau.

Il concerne les émotions, les sentiments, l'affection, notre courage, nos ambitions, la confiance en soi...

Pour le stimuler : optimisme, réaliser ses objectifs, agir.

S' il est mal équilibré il peut y avoir une difficulté à être dans l'action, de faire ce qu'il nous plaît réellement sans se soucier du regard des autres.

Il va falloir apprendre à gérer et à évacuer nos émotions.

 

Le quatrième est le chakra du cœur ( ANAHATA) sa couleur est verte, il se situe au centre de la poitrine.

Au niveau physique il est relié aux poumons, aux système lymphatique et le système cardiaque.

Il concerne nos émotions, nos envies, nos sentiments.

Pour le stimuler : aimer, respirer, toucher, donner.

S' il est mal équilibré il y a difficulté à donner et à recevoir, à donner dans la limite du raisonnable, ne pas être trop possessif, et libérer vous de vos émotions.

 

 

Le cinquième est le chakra ( VISHUDDHA) de la gorge sa couleur est bleu aigue marine, il se situe au niveau de la gorge et du larynx.

Au niveau physique il est relié à la thyroïde, la gorge, au métabolisme, l'ouïe, aux cordes vocales, aux bronches.

Il concerne la parole, les pensées, la communication, l'intuition.

Pour le stimuler : communiquer, s'affirmer, chanter.

S' il est  mal équilibré il y a un risque de timidité, de mensonges, et à monopoliser la parole.

 

Le sixième est le chakra ( AJNA) du troisième œil sa couleur est bleu indigo, il se situe au milieu du front.

Au niveau physique il est relié la vue, l'hypophyse, la glande pinéale, les sinus, les oreilles, les yeux.

Il concerne la clairvoyance, la perspicacité, la capacité de visualisation.

Pour le stimuler : créer et écouter son intuition.

S' il est mal équilibré il y a le risque de ne pas aller de l'avant, d'être influençable, d'avoir des difficultés à visualiser.

 

 

Le septième est le chakra (SAHASRARA) coronal sa couleur est violette, il se situe au sommet du crâne.

Au niveau physique il es relié au cerveau, aux système nerveux, les yeux.

Il concerne la connexion à la source, le sentiment d'appartenir à un grand tout.

Pour le stimuler : méditer, prier, contempler,évoluer...

S' il est mal équilibré risque d'avoir un mental trop envahissant.

 

 

Pour avoir ses chakra équilibrés il faut avant tout bien travailler sur ses émotions et être attentif à notre corps.

Il faut également bien nourrire son corps avec des aliments sains qui permettent d'avoir une bonne énergie physique et diminuer tout déséquilibre.

Lorsque l'on est malade ou stressé il faut en rechercher la cause afin d'équilibrer le chakra ou les chakras qui sont liés à ce déséquilibre.

Si vous travaillez sur vos pensées afin de les rendre positives, vos émotions et vos désirs se purifieront et vos chakras par la même occasion et votre corps physique sera en meilleure santé.

Pour vous aider dans cette démarche le soin énergétique Reiki est un très bon moyen pour nettoyer, purifier, et équilibrer ses chakras.

Lire la suite
  1878 lectures
1878 lectures

Comment accompagner vos enfants au mieux

b2ap3_thumbnail_sun-451441_1920.jpg

 

Nos enfants d'aujourd'hui sont des enfants différents de ce que nous avons pu être, ou  que nos parents ou grands parents ont été.
Nous avons l'obligation d'adapter l'éducation que nous leur apportons et nous devons être dans l'accompagnement et la bienveillance et non dans la restriction arbitraire ! ( ne fait pas si, je te demande de..., tu es trop petit, écoutes moi !, c'est moi qui détient le pouvoir et pas toi....).
Les enfants d'aujourd'hui sont des enfants beaucoup plus sensibles et ont une ouverture d'esprit et une conscience beaucoup plus large. C'est la raison pour laquelle ils sont si contestataires car lorsque l'on pose une limite, pour eux il doit toujours avoir une explication valable à leurs yeux afin de pouvoir l'appliquer ensuite.
Si vous leur notifiez des interdits en donnant des ordres vous ne faites que empirer le conflit.
L'enfant a une faculté à comprendre et assimiler les règles de vie si on l'accompagne avec respect et bienveillance et amour.
Si votre esprit est trop fermé au niveau de l'éducation c'est la porte ouverte à des conflits permanents qui risquent de s'agraver au fil du temps.
Je ne dis pas qu'il faut laisser tout faire à un enfant car pour se construire celui-ci à besoin de barrières bien définies ( ce qu'il a le droit de faire ou pas ) et des règles à respecter ( comme la politesse, le respect de l'autre, se tenir correctement, la propreté, parler doucement, bien travailler à l'école....) mais il faut lui expliquer pourquoi afin qu'il puisse comprendre.
De plus si vous n'instaurez pas ces règles de vie vous risquez de perdre la confiance qu'il a mis en vous.

 

Voici quelques exemples de comportements de nos enfants d'aujourd'hui :

 

- Ils viennent au monde aminés d'un sentiment de majesté ( petit roi !) : ce qui se traduit dans leur comportement.

 

- Ils considèrent qu'ils méritent d'être ici et ils s'étonnent de voir que les autres n'éprouvent pas la même chose.

 

- Le sentiment de valeur personnelle ne pose pas de grands problèmes chez eux. Ils diront souvent à leurs parents qui ils 
   sont !

 

- Ils éprouvent beaucoup de difficultés face à l'autorité absolue. Une autorité dénuée d'explication et / ou sans alternatives.

 

- Ils refusent absolument de se livrer à certaines choses.

 

- Les systèmes de type ritualiste qui excluent la pensée créatrice les agacent.

 

- A la maison ou à l'école, ils discernent souvent la meilleure façon de procéder ; de ce fait ils semblent être des chasseurs de systèmes et des anticonformistes.

 

- A moins de fréquenté des gens comme eux, ils paraissent antisociaux.

 

- Sur le plan social, l'école s'avère souvent extrêment éprouvante.

 

- Ils ne se plient pas à une discipline culpabilisante du genre :
" attends que ton père rentre ! "

 

- Ils ne se gênent pas pour vous faire savoir ce dont ils ont 
besoin !

 

Ma liste n'est pas exaustive mais vous pouvez peut être reconnaître les traits de caractère de vos enfants.

 

Donc chers parents, chers éducateurs je vous demande de laisser votre coeur et votre esprit s'ouvir à de nouvelles solutions pour vos enfants.
Les enfants sont notre avenir donc ils nous faut changer nos habitudes et recadrer notre réalité actuelle pour avoir ensemble une existence plus équilibrée.
Soyons la passerelle entre nos vieilles habitudes afin d'engendrer des nouvelles en terme d'éducation pour nos enfants et pour nous même.

Lire la suite
  1605 lectures
1605 lectures

LE STRESS

APPRENDRE A REPERER LE STRESS

Nous vivons aujourd'hui dans une société qui nous pousse à aller trop vite. Nous avons de moins en moins de temps pour profiter de l'instant présent, prendre du temps pour soi, se relaxer et écouter son corps lorsqu'il veut nous dire quelque chose !

Nous sommes au quotidien sous un lot de contraintes qui ne cesse de s'accentuer ( charge de travail au bureau, déplacements du quotidien,  vie de famille....nous courrons toute la journée !)

Vous sentez souvent votre estomac se nouer, vous avez mal aux cervicales, au dos, à la tête. Vous vous sentez souvent abattu devant un emploi du temps surchargé et vous devenez irritable, sur la défensive.

Pas de doute vous êtes stressé !

 

COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT DU STRESS AU NIVEAU CORPOREL

 

Lorsque vous êtes stressé, vous avez souvent mal au ventre et au niveau du plexus solaire, vous avez des bouffées de chaleur, votre cœur bat trop vite ( palpitations)....

Vous souffrez du mal du siècle: le stress !

Le stress est un phénomène naturel de défense de votre corps. En effet, celui-ci va devoir s'adapter afin de pouvoir réagir face aux événements et aux différentes situations que vous pouvez vivre dans votre journée ( la vie de famille, les enfants, le travail sont souvent sources de conflits intérieurs ).

En période de stress, votre cerveau va envoyer un signal à vos glandes surrénales pour qu'elles puissent libérer des hormones, comme par exemple l'adrénaline, qui permettent de lutter contre les agressions extérieures.

Ces hormones vont augmenter votre fréquence cardiaque, votre tension artérielle, la température de votre corps et votre respiration afin d'acheminer plus d'oxygène aux muscles et au cœur.

Le taux de sucre dans le sang va également augmenté pour apporter l'énergie nécessaire aux muscles et au cerveau.

Votre corps est en alerte et au niveau maximum de sa vigilance afin de pouvoir réagir au mieux face au stress.

Ces différents moyens de défense sont tout à fait normaux et sont régulés automatiquement par votre cerveau.

Mais si la situation stressante se prolonge, cette régulation aura de plus en plus de difficultés à s'opérer et votre organisme va finir pas s'épuiser.

Si votre stress n'est pas traité assez rapidement, il peut devenir chronique et entraîner selon les gens : des insomnies, de l'irritabilité, de la fatigue, des pleurs sans raison apparente, l'impression de ne plus y arriver, des maux de tête, une perte d’appétit, des angoisses, des maladies de peau.....

Ces différents symptômes doivent vous alerter car ils montrent que vous êtes dans un état dépressif plus ou moins avancé.

 

JE VAIS VOUS APPRENDRE A GERER LE STRESS A L'AIDE DE METHODES DOUCES 

 

- La thérapie : elle permet d'apprendre à repérer les situations qui vous provoquent du stress, de les comprendre afin de pouvoir les évacuer petit à petit.

- Le soin énergétique : il est très spécifique, il permet de réguler le système hormonale, de vous relaxer en vous permettant de lâcher prise pour retrouver au fil des séances un bien être intérieur.

- La méditation : elle permet de vous centrer sur le moment présent, d'apaiser votre esprit, d'améliorer votre concentration et de détendre votre corps.

- La visualisation : elle permet de visualiser des images conscientes de stress afin de les transformer en images positives. De cette façon, votre inconscient les assimile et vous permet de les évacuer les unes après les autres.

 

 

 

 

 

Lire la suite
  8472 lectures
Mots-clés :
8472 lectures